La pyrogravure : un loisir créatif qui mêle dextérité et patience

L’art de la pyrogravure existe depuis des siècles. Il s’agit d’une technique séculaire qui consiste à brûler du bois avec un genre de « stylo métallique chauffé », qui ressemble à un fer à souder, laissant ainsi un motif décoratif sur le matériau utilisé. La pyrogravure, parfois appelée pyrographie, est aujourd’hui un loisir manuel ou « DIY » que l’on peut pratiquer en toute sécurité dans sa terrasse ou son atelier de bricolage. La pyrogravure fait à la fois appel à la dextérité, à la créativité et à la patience.

La pyrogravure, un loisir DIY antique

Que vous soyez un artiste chevronné ou un amateur des plaisirs DIY, la pyrogravure saura vous procurer de nouvelles sensations. Dès la première application de la panne du pyrograveur sur du bois, du cuir ou encore du liège, vous allez découvrir les joies du « dessin » sur les matériaux naturels. Laissez libre cours à votre créativité pour donner vie à du bois de récupération, des palettes ou des chutes de cuir. Vous pourrez ainsi en faire des objets décoratifs à arborer fièrement chez vous ou à commercialiser auprès des aficionados de l’art manuel et de l’artisanat qui sort des sentiers battus. La pyrogravure vous permet de créer des bibelots, des pièces décoratives, des porte-clés, etc.

L’histoire de la pyrogravure nous vient sans doute des Égyptiens et de l’art tribal africain. Cet art manuel semble avoir également séduit les chinois, qui y faisait référence avec l’appellation de « broderie à l’aiguille de feu », en référence à la température très élevée de l’instrument utilisé pour graver de manière indélébile le matériau de son choix. A l’époque, on brûlait du bois et d’autres matériaux pour décorer les lieux de vie, les entrées des villages, les sépultures et les domiciles.

Les précautions d’usage du pyrograveur

Bien que la pyrogravure puisse être pratiquée avec n’importe quel outil métallique chauffé, y compris le fer à souder classique, c’est bien le pyrograveur qui vous permettra d’avoir les meilleurs rendus. Le pyrograveur a été spécialement pensé pour dessiner sur le bois, le cuir et le liège. Il embarque différent embouts en laiton, appelés « pannes », chacun avec une forme, une profondeur et parfois une couleur. L’idée ici est de varier les motifs, les traits, les épaisseurs, les effets et les profondeurs pour un rendu professionnel et élaboré. Le pyrograveur permet également de suivre un trait ou patron préalablement réalisé sur la pièce à travailler. Cette approche rend la pyrogravure un loisir accessible à tous, y compris aux novices, à condition de prendre les mesures de sécurité qui s’imposent.

Évitez par exemple de travailler du bois traité pour ne pas risquer de retrouver des gaz toxiques en suspension dans l’air. Aussi, il faut travailler dans une pièce correctement ventilée. Comme toutes les techniques qui exigent la manipulation d’un outil chaud, voire très chaud, la pyrogravure nécessite beaucoup de vigilance. Ne laisser par le pyrograveur à la portée des enfants, et veillez à le maintenir à distance le temps qu’il refroidisse avant de le ranger. Vous pouvez opter pour un kit de pyrogravure livré avec les équipements de sécurité. Vous pourrez ainsi vous adonner à votre nouveau loisir en toute sérénité. Retrouvez les meilleurs modèles sur www.pyrograveur.net.

Pyrogravure : quel matériau utiliser pour débuter ?

Les bois de couleur claire restent les matériaux les plus utilisés par ceux qui souhaitent découvrir les joies de la pyrogravure. Le hêtre, le bouleau et le sycomore sont parfaits pour mettre en valeur les œuvres d’art en raison de leur couleur claire permettant un bon contraste avec les brûlures, mais aussi grâce à leur grain léger qui limite les imperfections. L’érable, le pin, le noyer et le chêne sont également des choix intéressants pour les utilisateurs un peu plus expérimentés. Pour commencer, contentez-vous de bois de récupération ou de palettes. Vous pourrez ainsi vous exercer à moindre coût, sans risquer d’endommager des bois coûteux.

Prêt pour l’expérience de la pyrogravure ? Sachez que ce loisir affiche une courbe d’apprentissage assez lisse. Aussi, vous n’avez pas besoin de grand-chose pour commencer. Optez pour un kit de pyrogravure pour débutants, trouvez du bois de récupération et le tour est joué ! Votre kit doit contenir le pyrograveur, son câble d’alimentation, quelques pannes pour varier les effets, un support sur lequel reposera l’instrument, quelques pochoirs ou patrons et, pourquoi pas, quelques pièces de bois à travailler.

Advertisement