Astuces : voici comment baisser votre tension naturellement

En France, un adulte sur trois souffre d’hypertension artérielle. Pire : la moitié d’entre eux ne sont même pas au courant de leur HTA. La médecine ne permet toujours pas de soigner l’hypertension artérielle de manière définitive, à moins qu’elle ne soit la conséquence d’une maladie sous-jacente. La priorité est donc à la prévention. Si vous êtes hypertendu, les conseils que nous allons vous proposer aujourd’hui peuvent vous aider à mieux maîtriser votre tension au quotidien.

Conseil #1 : mesurez votre tension régulièrement

C’est le meilleur moyen de détecter toute anomalie à ce niveau pour éviter les complications. Pour ce faire, il est conseillé d’investir dans un tensiomètre. Il s’agit d’un appareil peu coûteux (un bon tensiomètre domestique coûtera quelques dizaines d’euros) et durable qui vous accompagnera pendant de très longues années. Votre médecin vous conseillera sur la fréquence des mesures de votre tension artérielle en fonction de votre âge, de votre sexe, de votre mode de vie et de votre état de santé. L’auto-mesure, à la maison, est réputée plus fiable que la mesure chez le médecin, car vous maîtrisez votre environnement, vous êtes moins stressé et vous avez le choix de mesurer votre tension quand vous le souhaitez. Lisez cet article si vous ne savez pas comment choisir un tensiomètre.

Conseil #2 : mangez moins salé

Un excès de sel va déverser l’eau dans le sang en provenance des cellules, ce qui va logiquement augmenter la pression artérielle. Il est conseillé de se limiter à 6 g de sel par jour, à fortiori si vous êtes hypertendu et si vous avez plus de 45 ans. Même si un peu compliqué pour nous autres Français, il faut limiter, voire éliminer la consommation de certains fromages très salés comme le chèvre et le bleu. Le pain et les biscottes sont également une grande source de sel. Il en est de même pour les aliments industriels, bien que les marques proposent de plus en plus des variantes allégées. A vous de faire le tri. Astuce de pro : vous pouvez éliminer une partie du sel contenu dans certains aliments comme les légumes en les rinçant abondamment à l’eau claire. De manière générale, vous gagneriez à devenir un inconditionnel des étiquettes alimentaires pour traquer le sel, parfois indiqué sous l’appellation de « chlorure de sodium ». Certains estiment qu’il faut multiplier cette valeur par 2 pour avoir la vraie mesure…

Conseil #3 : pratiquez une activité physique

L’activité physique régulière à intensité modérée favorise la dilatation des vaisseaux sanguins. Lorsque le « contenant » gagne en volume, la pression exercée par le sang sur ses parois diminue. Mais il ne s’agit pas de pratiquer n’importe quel sport. Il faudra favoriser, autant que possible, les activités qui travaillent l’endurance comme la natation, la course à pied, la marche sportive, etc. De plus, l’activité physique permet de décompresser. La gestion du stress est en effet un point clé dans la régulation de la tension artérielle, c’est pourquoi on vous conseille d’ajouter à votre programme sportif des séances de médiation.

Conseil #4 : misez sur le potassium

S’il faut limiter le sel, il ne faudra pas lésiner sur le potassium, qui agit comme diurétique. Les aliments les plus riches en potassium et qui sont donc susceptibles de vous aider à protéger votre santé cardiovasculaire sont le persil, les bananes, le chocolat noir (plus de 70% de cacao), les épinards, les avocats, les lentilles ou encore les haricots secs. L’idéal serait d’ingérer, au quotidien, autour de 5 g de potassium.

Conseil #5 : la question délicate de l’alcool

Délicate, car l’alcool consommé avec modération permettrait de réguler la tension artérielle. Des études ont démontré que deux ou trois verres d’alcool permettent de faire baisser la tension artérielle, notamment chez les sujets âgés. En revanche, lorsque l’on dépasse cette quantité, la tension augmente de manière rapide et parfois durable. Il est par contre conseillé d’arrêter totalement la cigarette pour réduire sa tension artérielle.

Rappelons enfin que la tension artérielle normale se situe autour de 120 (pour la tension systolique) et 80 (pour la tension diastolique). On commence à parler d’hypertension lorsque celle-ci atteint les 140/90 de manière durable.

Advertisement