Pourquoi les chats ronronnent-ils ?

Le ronronnement est sans doute le son le plus caractéristique des chats et des félins, de manière plus générale. Pourtant, nous en savons moins sur le ronronnement que sur le miaulement, le sifflement, le grognement, l’aboiement, le hululement, etc. Oui, les chats ronronnent quand ils sont contents. Lorsque le vôtre est enroulée au sol, exposé aux rayons du soleil, vous pouvez entendre un léger bruit grave pendant qu’il inspire et expire. Touchez-le, et vous sentirez des vibrations, voire un frisson. C’est presque comme s’il envoyait des vibrations de calme et de paix ! Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, le chat ne ronronne pas seulement lorsqu’il est de bonne humeur. Les chats ronronnent aussi pour communiquer d’autres émotions et d’autres besoins physiologiques. Et si vous prenez votre chat et le tenez dans vos bras ? Est-ce qu’il ronronne parce qu’il aime ça ou parce qu’il est nerveux ?

A chaque espèce ses codes de communication

Les humains sourient, les chiens remuent la queue et les chats ronronnent. Chacun d’entre nous montre sa satisfaction de différentes manières. Il n’est donc pas surprenant que lorsque votre chat s’enroule autour de vous ou que vous le caressez, il exprime ses sentiments en ronronnant. Cependant, ronronner n’est pas toujours un signe de bonheur… même s’il est plus réconfortant de le croire ! Parfois, il s’agit d’une réaction émotionnelle, indiquant une douleur ou une détresse latente. En effet, les chats peuvent ronronner pendant l’accouchement, donc le ronronnement est plus susceptible d’être un mécanisme qui aide les chats à se reposer et à chasser la douleur. Le ronronnement peut être un comportement réconfortant pour les félins. Il s’exprime pour la première fois lorsque les chatons n’ont que quelques jours, peut-être en signalant leur présence à leur mère, l’encourageant à les nourrir. Cette forme de communication se poursuit dans leur vie adulte.

Comment les chats ronronnent-ils ?

Ce qui est le plus surprenant, c’est que les chats n’ont pas d’appareil spécial dans leur corps pour leur permettre de ronronner. Le ronronnement implique le mouvement rapide des muscles du larynx combiné avec le mouvement du diaphragme (le muscle à la base de la cavité thoracique). Les muscles bougent de 20 à 30 fois par seconde. Pendant que le chat respire, l’air touche les muscles vibrants, produisant un ronronnement. Le ronronnement de chaque chat est unique, certains chats émettent un ronronnement aigu et d’autres sont plutôt dans le grave. Certains ronronnements sont si faibles qu’il faut être très près de son chat pour les entendre, alors que d’autres sont extraordinairement forts et comparables au ronflement de l’humain.

La combinaison ronronnement et miaulement

Les chats ont un type spécial de ronronnement qu’ils utilisent quand ils veulent notre attention, surtout quand ils veulent être nourris. Ce ronronnement est connu sous le nom de « ronronnement de sollicitation » et implique une combinaison du ronronnement et du miaulement. Les propriétaires de chats réagissent à ce bruit de la même façon que les parents réagissent au cri de leur bébé. C’est un merveilleux exemple de la façon dont nos amis félins domestiqués ont évolué pour vivre avec nous… et parfois nous commander !

Advertisement